Mariage de Clotilde et Matthis

Un mariage d’au moins 324m de haut.

Le mariage de Clotilde et Matthis était orné du signe de l’amour simple et sincère. Quand je les ai rencontrés pour la première fois, chez eux, ils paraissaient à la fois impressionnés par l’évènement à venir mais également plein de confiance. Ils avaient déjà une idée précise de ce qu’ils voulaient et de ce qu’ils ne voulaient pas.

Pour trouver leur photographe de mariage, ils ont suivi le conseil d’une proche qui m’a recommandé et je ne le regrette pas. Eux non plus je crois. Le feeling est passé tout de suite, j’ai rapidement compris quelles étaient leurs attentes et eux ont compris quel photographe de mariage j’étais.

La journée commença chez un coiffeur du centre-ville du Havre « one coiffure », accompagné de son témoin, Clotilde fumait une cigarette quand je suis arrivé. Quelques jours avant elle s’était fait une entorse à la cheville, mais cette douleur n’allait surement pas ruiner sa journée, d’autant que le soleil était de la partie.

C’est aussi à ce moment-là que les vidéastes nous ont rejoint. Nous étions un peu serrés dans le salon, mais cela ne nous empêcha pas de travailler.

Clotilde était déjà à fleur de peau pendant la coiffure. Il faut dire qu’elle en a tellement rêvé de cette journée. Le midi, place à l’habillage. C’est la maman de Clotilde qui a fait la robe, autant dire qu’elle était belle et unique. Imaginez-vous le nombre d’heures qu’il a fallu pour arriver à un tel résultat.

Encore quelques réglages, une pince dans les cheveux et une part de pizza avalée sur un coin de table et nous voici parti pour la rencontre, le « first look ».

Face au bel Hôtel de Ville du Havre

Matthis se tenait là, face au bel Hôtel de Ville du Havre. Le soleil sublimait l’une des plus grandes places d’Europe. Clotilde arriva dans son dos, déjà les larmes envahir ses yeux. C’est qu’elle l’aime son docker ! Il faut dire qu’il avait mis toutes les chances de son côté pour réussir son effet. Son beau costume bleu vif parfaitement ajusté, ses lacets de chaussures de la même couleur, sa boutonnière fleurie et son joli nœud papillon faisait de lui, le marié parfait, aux yeux de son imminente femme. Ils s’enlacèrent, ils pleurèrent aussi puis doucement ils remontèrent dans la voiture pour aller officialiser leur union.

Ils descendirent de la voiture sous les hourras appuyés de leurs proches. Leur fils était là, un « hand spinner » à la main, une version miniature de Matthis. Ils se sont dit oui bien sûr, que pouvaient-ils se dire d’autre ?

C’est dans l’église de mon quartier que la cérémonie eu lieu, à sainte Cécile, place de la liberté. Après une très jolie chanson chantée par des proches, l’heure était au recueillement. Clotilde leva les yeux au ciel et du bout des larmes pensa fort à sa mamie qui d’une certaine façon était là aussi.

Est-ce que je vous ai dit que Clotilde était une fan absolue de la dame de fer ? Non, pas Margaret Thatcher, mais la tour Eiffel. Du coup elle en a fait venir une sur le lieu de réception.

Le cocktail a eu lieu à la ferme de Drumare, un très joli domaine à Sainneville-sur-seine près du Havre. Les mariés avaient tout prévu pour combler les invités : un dessinateur, une aire de jeux pour les enfants et bien sûr un excellent traiteur.

On s’amusa lors des photos de groupes décalés, j’ai mis au défi les invités de faire telles ou telles photos et ils acceptèrent sans aucun problème.

C’est après quelques photos de couple, moment de douceur et de calme par excellence, que je suis parti. C’était une fabuleuse journée, j’avais le sourire aux lèvres et l’impression du travail bien fait.

Encore merci Clotilde et Matthis de m’avoir choisi et permis de passer cette belle journée.

Pour découvrir les prestataires qu’on choisi Clotilde et Mathis c’est ici :

Dessinateur : Djony 
Costume : Aurélia Mariage 
Fleuriste : Ivani côté jardin
Animation : magasin selec records à Rouen
Alliances :  Marc Orian

Vidéaste : Dercour Duval film 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *