Mariage d’Aurélie et Kevin

Mariage masqué ohé ohé !

Le Mariage d’Aurélie et Kevin fut un peu particulier pour moi. Effectivement, c’était mon premier mariage post confinement . Avec les mesures d’hygiène sanitaire encore très présente, nous ne pouvions pas être plus de dix a la mairie et le port du masque était obligatoire. De plus même en tant que photographe professionnel je n’avais pas le droit d’assister à l’union civil.

J’avais déjà rencontré Aurélie et Kevin lors d’un mariage que j’ai couvert l’année précédente en temps que photographe professionnel. Le courant était bien passé alors quand ils m’ont demandé si j’étais disponible pour couvrir le leur, je n’ai pas pu refuser. 

la mairie et un photographe de mariage sur la touche? 

On nous avions convenus que j’arriverais vers 13 h. J’arrive donc à 12 h 30 ! L’idée est de prendre quelques photos de l’habillage. C’est toujours un moment que j’apprécie beaucoup. Il y a souvent cette ambiance de matin de Noël ou tout le monde s’agite. 

Aurélie est un peu stressée, c’est qu’il y a pas mal de choses à gérer. Kevin, lui, était plus relax. Je prends les photos que j’imagine belle, entre deux, je discute avec la famille des future marié et leur fils me montre sa collection de cartes pokemon ! L’horloge tourne et il est temps d’enfiler la robe. C’est très émue qu’Aurélie se transforma en belle mariée. Tandis que Kevin, a l’autre bout de la maison, lassait ses chaussures , Aurélie laissa échapper une larme, de stress et de soulagement peut être, de bonheur sûrement.

Une rencontre, comme un premier jour. 

Kevin se tenait là, sous le grand arbre de leur jardin. Aurélie arriva dans son dos. On pouvait remarquer que sa respiration était troublé, le soleil caressait la longue chevelure. C’est qu’elle l’aime son Kevin ! Il faut dire qu’il avait mis toutes les chances de son côté pour réussir son effet. Sa veste raccord avec son nœud papillon. Son nœud papillon raccord avec sa monture de lunette, Kevin avait décidé d’impressionner son monde.

Nous sommes partis à pied à la mairie. J’ai eu le droit de prendre des photos dans la salle de la mairie (ce qui n’était pas prévu) et enfin, ils se dirent « oui »!

Lors de la cérémonie, nos mariés se sont échangé des mots doux et puants de sincérité. Ah qu‘ils étaient beaux sous les regards de leurs proches. Un discours, un bisou et voilà les alliances glissantes le long des annulaires. Aurélie sécha ses larmes et serra fort la main de son homme. 

« Vous pouvez vous embrasser » dit le frère d’Aurélie qui officiait à la cérémonie. 

Un lancer de bouquet et quelques biscuits plus tard, je suis parti avec le sentiment du devoir accomplie.

François PINCHON 

Photographe de mariage sur le Havre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *